abaca

abaca [ abaka ] n. m.
• 1664; esp. abacá, mot des Philippines
Matière textile appelée aussi chanvre de Manille ou tagal, tirée des pétioles des feuilles d'un bananier.

abaca nom masculin (mot espagnol, du tagal abaka) Bananier (musacée) des Philippines dont le fruit n'est pas comestible mais dont les pétioles foliaires, qui peuvent atteindre 2 m, fournissent une fibre textile. Cette fibre textile, appelée aussi chanvre de Manille (corderie, tissus légers).

abaca
n. m. Fibre textile (chanvre de Manille) tirée d'un bananier; ce bananier.

⇒ABACA, subst. masc.
A.— BOT. Bananier des Philippines qui fournit une matière textile :
1. Le phormium tenax donne un filament solide et rude; l'abaca, ou chanvre de manille, fournit une très belle matière blanche, soyeuse et brillante; le filament de jute est difficile à travailler...
Tarif des douanes, 1869, p. 141 (Littré).
2. On désigne sous (le nom d'aloès) la fibre de aloèspitte ou bananier textile, appelé encore abaca, agave d'Amérique, ou chanvre de Manille.
L.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, t. 2, 1885, p. 1028.
3. Vulgairement appelé chanvre de Manille, le tagal est obtenu par le nattage de fibres tirées des pétioles des feuilles d'un bananier, l'abaca.
J. COULON, Technologie générale pour la modiste, Pailles, 1951, p. 64.
B.— TECHNOL. Matière textile fournie par l'arbre, appelée aussi chanvre de Manille ou tagal :
4. Le bananier de notre colonie (l'Algérie) égalerait certainement le beau produit nommé abaca ou chanvre de Manille.
Journal officiel, 18 mai 1856, p. 3391, 3e col.
5. Le textile connu sous le nom de chanvre de Manille, ou abaca, est extrait d'un bananier qui croît aux Iles Philippines.
C. BLANQUET, Technologie des métiers de l'habillement, Textiles, 1948, p. 52.
Prononc. :[abaka].
ÉTYMOL. — Corresp. rom. : ital., cat. abacà (tous 2 empr. à l'esp. abaca).
1. 1664 « espèce de chanvre vulgairement appelé chanvre de Manille » (Rel. des Philippines, p. 11 ds Rel. de div. Voy. cur. qui n'ont point esté publiés, p.p. M. Thévenot, t. 2, 1664 ds KÖNIG 1939, p. 5 : Il y a grande abondance... d'abaca, qui ressemble au chanvre d'Europe, & dont l'on fait de fort bons cordages pour les Vaisseaux.); 2. 1782 « espèce de bananier qui produit ce chanvre » (SONNERAT, Voy. aux Ind. Or. et à la Chine, t. 2, p. 249 ds KÖNIG, p. 5 : Abaca, espèce de bananier; les habitants de l'île de Luçon font des toiles avec les filamens de sa feuille).
L'esp. abaca (< tagal abaka) n'est attesté que dep. 1786 (P. ESTEBAN TERREROS Y PANDO, Diccionario castellano con las voces de ciencias y artes, t. 1, Madrid, 1786, d'apr. DHE), mais est néanmoins prob. à l'orig. des formes rom., les Espagnols étant installés aux Philippines dep. le XVIe s.
HIST. — Sens A, perman. du XVIIIe s. (cf. étymol. 2) jusqu'aux XIXe et XXe s. (cf. art. sém.); sens B perman. du XVIIe s. (cf. étymol. 1) jusqu'au XIXe et XXe s. (cf. art. sém.). — Rem 1. Le sens A « bananier » est apparu postérieurement au sens B « espèce de chanvre tiré de cet arbre », la matière text. étant connue des commerçants avant l'arbre producteur. LITTRÉ est le 1er à établir les 2 sens dans l'ordre logique ci-dessus. 2. Le sens A est toujours attesté au masc.; le sens B est attesté au fém. jusqu'au Trév. 1752, sauf par Savary des Bruslons, qui en 1723, le mentionne déjà au masc. (cf. FEW). 3. L'Encyclop. t. 1 1751 note : Il ne paraît pas qu'on sache bien précisément ce que c'est. Cf. la confusion de Trév. 1752 : Espèce de lin ou de chanvre que l'on recueille dans quelques-unes des Iles Manilles. Il y en a de deux sortes, la blanche et la grise. Cette plante est une sorte de Platane des Indes. 4. V. HUGO, Les Travailleurs de la mer, I, 1866, V, 4 cite abaca comme terme de magie; il s'agit d'un autre mot (cf. inf. abracadabra).
STAT. — Fréq. abs. litt. :1.
BBG. — Comm. 1837-39. — Le CLÈRE 1960. — Mots rares 1965. — WILL. 1831.

abaca [abaka] n. m.
ÉTYM. 1664; « bananier » au sens 2., 1782; du tagal (langue des Philippines) par l'esp. abacá.
1 Bot. Bananier des Philippines, dont les pétioles fournissent une matière textile.
tableau Noms d'arbres, arbustes et arbrisseaux.
2 Matière textile appelée aussi chanvre de Manille, ou tagal, tirée de ce bananier, et avec laquelle on fait des cordages, des nattes, des paillassons, du papier, des tissus.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abaca — abaca …   Dictionnaire des rimes

  • Abaca — Abacá Abacá (Musa textilis) Systematik Klasse: Einkeimblättrige (Liliopsida) …   Deutsch Wikipedia

  • Abacá — (Musa textilis) Systematik Monokotyledonen Commeliniden …   Deutsch Wikipedia

  • abaca — abáca s. f. cânepă de Manilla. (< sp. abaca) Trimis de tavi, 08.01.2003. Sursa: MDN  ABÁCA s.f. Cânepă de Manilla. [< fr., sp. abaca < cuv. filipinez]. Trimis de LauraGellner, 29.11.2005. Sursa: DN  abáca s.f …   Dicționar Român

  • abacă — ABÁCĂ, abace, s.f. (arhit.) Placă subţire (pătrată) care constituie partea superioară a capitelului unei coloane şi face legătura cu arhitrava. – Din fr. abaque, lat. abacus. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  abácă s. f. partea… …   Dicționar Român

  • Abacá — (de or. tagalo; Musa textilis) m. *Planta musácea tropical, variedad de plátano, de cuya fibra, llamada del mismo modo y también «cáñamo de Manila», se hacen *telas llamadas también «nipa», y, en Filipinas, «sina may», que se emplean como esteras …   Enciclopedia Universal

  • abacá — s. m. 1. Espécie de bananeira, também conhecida por cofo. 2. Fibra desta planta.   ‣ Etimologia: espanhol abacá …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Abaca — Ab a*ca ([a^]b [.a]*k[.a]), n. [The native name.] The Manila hemp plant ({Musa textilis}); also, its fiber. See {Manila hemp} under {Manila}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Abăca — Abăca, so v.w. Manillahanf …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Abaca — Abaca, so viel wie Manilahanf; s. Spinnfasern …   Lexikon der gesamten Technik

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.